La création des Hommes, selon les méspotamiens

07.03.2021

Dans toutes les mythologies, tôt ou tard, on traite la question de la création humaine. Ça ne tarde pas à arriver, une fois la cosmogonie abordeé, c'est pourquoi j'ai décide de m'en occuper tout de suite. 

En effet, il faut bien répondre à cette question. 

Elle est le reflet d'une des problématiques fondamentales du questionnement humain. Des questions que les êtres humains se sont posés depuis la nuit des temps. 

Pourquoi sommes-nous ici?

Ces questions sont d'ordre religieux-spirituel, et possèdent aussi une dimension philosophique importante. 

Justement, l'existence de ce mythe est parlante du souci de la société mésopotamienne d'y répondre. 

Car même si ce mythe ne répond pas de façon directe à cette question, il apporte néanmoins des éléments de réponse. 

En quelque sorte, elle donne le contexte et dirige la vision de la société de l'epoque autour de cette question. En effet, en expliquant comment  les hommes on été crées, ont leur donne une raison d'être, un but. 

Penchons nous donc sur cette question. 

Pourquoi les hommes ont-ils étés créées? En quoi sont-ils utiles aux dieux?

1. La révolte des Igigi

Avant toute chose, il faut savoir, que parmi les nombreux dieux mésopotamiens, on distingue deux groupes.

Il existe les dieux supérieurs, puis les dieux inférieurs.

Ces deux groupes de divinités se différencient dans les grandes lignes de par leurs fonctions. 

Ce sont les Anunnaki. Ils se sont réparti l'univers. Parmi eux, il y a trois particulièrement importants. 

  • Anu, un dieu particulièrement vénéré dans la grande ville d'Uruk, règne sur les ciels.
  • Enlil est le souverain de la Terre.
  • Enki réclame l'Apsû

Les dieux supérieurs règnent en maître, ils décident du sort du monde et passent le reste de leur temps à festoyer. Ils sont oisifs.  

Ce sont les Igigi, les divinités inférieures, qui doivent assumer le travail. Ils s'occupent de la terre, bâtissent des villes, et doivent servir les Anunnaki en tout point. 

Un jour, les Igigi décident de se rebeller. 

Ils quittent leurs postes, et laissent la terre et le monde à leur destin. 

2. Enki invente les Hommes

Seulement, si personne ne travaille, le chaos s'empare du monde. Les divinités supérieures risquent de passer faim, puisque personne ne s'occupe des récoltes. 

Les disputes éclatent parmi les Anunnaki. Il faut s'occuper de l'Univers. Or aucun des dieux supérieurs ne veut assumer la tâche. 

C'est pourquoi Enki propose une solution, créer une nouvelle espèce, qui servira les dieux. 

De l'argile et du sang

Enki prend un peu d'argile et il la trempe dans la chair et le sang d'un dieu qui a été sacrifieé à cet effet. 

De cette façon, l'Homme gardera une part de divinité. Il en résulte une sorte de pâte, la matière première de ces nouvelles créatures.   

La déesse Nintu, appelée par les Sumériens Ninmah, "La grande Dame" décide alors de placer le mélange dans des moules , quatorze au total.

 Il y en a sept pour les femmes, et sept pour les hommes.

Ensuite elle attend neuf mois, et la première génération d'êtres humains naît. 

Ce mythe justifie ainsi le besoin de servir les dieux comme une mission d'origine divine. Les conséquences de se dérober à cette obligation peuvent être terribles. 

Aussi, la part d'essence divine chez les Hommes grâce au sacrifice divin,  les place comme ses déscendents indirects, par dessus les autres créatures. 


Pour plus de renseignements sur la mythologie mésopotamienne, je vous renvoie à l'article d' intorduction. 

Bientôt, les principaux dieux mésopotamiens!