LA CALIGRAPHIE ARABE

10.07.2020

jusqu'au 5 eme siècle, on avait une situation spéciale: apparition de l'empire bizantin vs perse.

Dans ce contexte, le peuple arabe avait un système caligraphique mais très rudimentaire- Z oralisme (pas de prose) ça viendra avec la socialisation/état

La oralité est le registre qui domine dans cette société. Arabe= "celui qui parle clairement" définition prope. 2 tipes: arabes arabes et arabes arabisés.

Arabes arabes= peuple d'origine (étins) -Z coraan , 3 peuples bédouins umma, yemen,tein roux, kurde et indien, peuple cruel, chatiés par dieu (gomorra, sodoma), ismael fils d'abraham, émigration vers la peninsule arabique -> israelique, meca, pharaon, abraham, ismael sarah, patriarche, 80 ans, abraham s'installe -> arabes

culture ismaelite= arabe

jacob = hebreux

cousins (même, orignie)

6 ème siècle -> islamisation

plus tard, identité arabe. écriture arabe.

arqueologie, pierre de aboujaman en jordanie, écriture arabe qui descend des navatéens, un des peuples mésopotamiens. Analyse des élements.

Pourquoi la caligraphie arabe?? x ecriture -Z registre.

caligraphi = art, islam interdit la figuration en art, donc elle en découle (dieu a ce pouvoir, origine judaique) religion abrahamiques.

représentation par le nom

empire omeya de damasque est abasside , mosquées, architecture.

4 etapes: prédication 6, 4 califes, empire omeye, alandalous, siècle 8 visigoths, charles martel, le marteau, imperie roman, 6-7, abasside, or, otoman, + fragmentation . récente.

deux styles qualigraphiques.

dépendent de l'objectif et du matériau, sur des surfaces dures, schématiques et carrés, mou, cursive

2 - 4

kufico. basora, bagdad, kufa. shiitas,iran actuel.

ornalmental, solemne. substyles. (beauté et cosmovision)

nashi, medina, meca -> peninsule arabique

nasaha -> copier, copiste, écriture manuscrite -Z fonctionel (ne peux pas décorer, ce centre sur la légibilité)

depuis le siècle 7, ça se développe

kuffique

triangulation et carrés

tirés et pas points

del kuffico descende l'andalousie, et le magrébi

carrelage -> parfaite adaptation, réduction à une forme carrée, beaucoup de lettres dans un seul carreau

représentation d'éléments connus par l'observateur, versicles du coran, nom des prophètes, histoires, noms d'endroits.

magrébi

kalamo largo, moins d'épaisseur, plus uniforme, et artisteque

prononcé, ortodoxe, plus épais

fin

andalousie et magrébi s'échappent des règles de proportion du kuffique classique, donnent plus de liberté à l'écrivain, moins rigoureux

diguani

divan

protocole royal

royaume de l'empire otoman sulimâne le magnifique s. xvi-xvii

très décoratif

----------

courbes

lignes élargies

on ne soulève pas le kalame!!!!

on prolonge les lettres, même les adur

on voie l'origine et l'association filiale

kuffique et andalousie, alargation et union -> ensemble complet, on ne soulève pas le kalame

---------------------------

tuluts (otro estilo copista)

tuluts= tiers

on travaille avec les 3/4 parts-> afiler le kalame

où je le trouve??

drapeau d'arabie saoudite

élongée par rapport à l'appaiseur de la ligne -> s8, allongement et acourtement selon le caligraphe.

"m timde", "l alongé"

ismliah, dasmalah, ouverture des phrases du coran

al-saud -> dinastía s. xix

ensemble armonique

plus difficile l'ornamental

nasji-> ruq3a

pedazo de piel

+ grande quantité de texte en un espace petit -> arabofone parfait

nous on utilise nasji, mais ce serait un but ultime