L'ARABIE PRÉ-ISLAMIQUE (570-632)

29.01.2021

La peninsule d'Arabie est située au sudouest de l'Asie. Elle limite au Nord avec la Jordanie et l'Irak, au sud avec l'océan Indien, à l'est avec le golfe Persique et à l'ouest avec la mer Rouge. 

Elle s'étend sur trois millons de kilomètres carrés. 

Pour ses études personelles, Ptolémée la divisa en trois régions: l'Arabie déserique, l'arabie de pierre et l'arabie heureuse. 

Des années plus tard, elle fut divisée en six zones géographiques. Ces zones sont les suivantes: 

Le HIYAZ, a long de la mer rouge

Le  YEMEN, au sud du Hiyaz

Le HADRAMAWT , au Sud

L'OMAN, au sudest,

Le AHSA, le long du golfe persique

Le NAYD, au centre.

Pour vous faire une petite idée comparative, voici une carte de la peninsule actuelle. 

Au centre de la péninsule, il y a un grand plateau et de nombreux déserts et steppes. Le grand désert de Nufud, avec des sables rouges, les steppes de Nayid et Yamama, avec des oasis fertiles et le grand désert de Rubi Al Hali, également appelé Al-Dahna, le rouge, se détachent couleur fauve de ses sables.

Les régions côtières forment un cadre montagneux, à commencer par Oman, pays de vallées fertiles et de mouillages sûrs, patrie de navigateurs audacieux. Au sud, les hautes montagnes de la côte d'Hadramawt, où les nuages ​​de mousson déversent leurs eaux. À l'ouest, parallèlement à la mer, se trouvent les chaînes de montagnes du Yémen et du Hijaz. L'étroite zone de plaines qui les sépare de la mer Rouge s'appelle Tihama.

Le climat est tempéré dans les régions montagneuses du sud et chaud sur la côte nord ouest. Parmi les cultures de la région, on trouve: caféiers, coton, canne à sucre, plantes aux arômes précieux et arbres fruitiers.

Sa faune est composée de: Léopards, loups, renards, gazelles, ânes, moutons, chèvres et surtout, chameaux et chevaux. (Les chevaux arabes sont les plus beaux du monde). Quant aux minéraux, le terrain est aurifère.

Population et vie sociale 

Vie religieuse et politique

Cet immense pays était habité par des Bédouins, qui occupaient les régions du centre et du nord. Dans le sud, avec un climat plus humide et un sol plus propice à la culture, des villes ont été fondées et de petits États ont été créés dont l'économie dépendait exclusivement de l'agriculture. Les Bédouins étaient des nomades qui vivaient de l'élevage et du commerce des caravanes. 

Ils étaient regroupés en petites tribus commandées par un cheikh. Les membres de chaque tribu étaient solidaires les uns des autres, étaient libéraux, hospitaliers et capables de tout sacrifice, pour leurs parents et amis.

Cela a donné lieu à des combats entre les tribus, car ils considéraient leur propre offense, toute blessure infligée à un membre de leur tribu. 

Les événements historiques qui ont donné naissance à l'islam se sont déroulés principalement dans la région du Hijaz, située entre la mer Rouge et le plateau de Nayd. Les principales populations étaient Yatrib (plus tard appelée Médine), La Mecque et al-Ta'if. Parmi les populations des oasis et de la côte, se trouvaient: Aviar, Tabuk et Tayma '.

Par leur mode de vie et leur attention constante au ciel, jour et nuit, les Arabes connaissaient le cours des étoiles, leur lever et leur coucher.

 À cause de cela, leurs premiers dieux étaient les étoiles. Ils les adoraient et chaque tribu avait une étoile protectrice. Ils adoraient également les bétyles, qui étaient des pierres dans lesquelles la divinité était censée habiter. Ils fréquentaient les lieux de culte les plus connus, où certains mois de l'année, déclarés sacrés, des fêtes et des foires se tenaient. 

Les Hanif, étaient des Arabes qui, sans être chrétiens, adoraient un seul dieu et étaient des ascètes. L'une des villes où ils se sont rencontrés pendant les mois sacrés était Makka (La Mecque), une ville qui s'est formée près de l'oasis de Yazrib, autour du puits appelé Zamzam. Cette ville a pris de l'importance et la tribu (qabila) du Coran s'y est installée. 

Les quraishies étaient des descendants d'Ismaël, fils d'Abraham et étaient polythéistes. Ils ont construit un temple cubique appelé "Kâba" et par mandat exprès d'Abraham, ils se sont rencontrés en temple une fois par an, pour adorer un seul dieu. Environ deux mille ans avant l'ère chrétienne, dans les terres du Yémen, existait une civilisation brillante, le royaume de Saba. 

Des siècles plus tard, dans le royaume des Himyaríes, des juifs et des chrétiens entraient qui constituaient des groupes d'une certaine importance et la lutte de ces groupes a mis fin à ce royaume et a donné lieu à l'invasion des Abyssins, qui ont été bientôt expulsés par les Perses. 

La domination perse a duré jusqu'aux premiers jours de l'Islam. Dans le nord de l'Arabie, les villes de Pétra et de Palmyre, jouissent d'une grande prospérité grâce à l'activité commerciale. En l'an 106 de l'ère chrétienne, l'empereur romain Trajan s'empara de Pétra et fonda la province romaine d'Arabie. En environ 480 de notre ère, le royaume de Kinda existait en Arabie centrale.

Les Arabes ont pratiquement échappé aux conquêtes de Cyrus, d'Alexandre et des Romains et ont préservé la vie patriarcale, qu'ils ont apprise de leurs grands-parents, descendants d'Ismaël.

Ils étaient d'excellents archers et habiles à manier l'épée et la lance et ont vendu leurs services aux rois d'Egypte, de Perse et de Syrie. Ils étaient fiers de leur ascendance ismaélienne, de leur langue et de leur liberté patriarcale.